Ah ! c’qu’on est bien quand on est dans son bain

Ah ! c’qu’on est bien quand on est dans son bain

Transforme ta salle de bain en spa et découvre les bienfaits thérapeutiques du bain.

L’eau en plus de nous être absolument vitale, a de nombreuses vertus.

En naturopathie, le bain tient bonne place dans la cure de détox grâce à son pouvoir relaxant, drainant, décontractant qui permet de transpirer, d’éliminer et de faire dériver nos liquides corporels.

Même les macaques japonais, qui ont compris à quel point c’était kiffant un bain chaud, profitent des vertus thérapeutiques de l’eau.

L’eau chaude permet de :

  • stimuler la peau en titillant les glandes sudoripares, nous faisant ainsi transpirer et donc éliminer toutes ces vilaines toxines qui nous squattent.
  • régénérer nos tissus corporels
  • prévenir naturellement les troubles de nos circulations veineuse et lymphatique
  • libérer et détendre notre machinerie qui se trouve sous notre tablette de chocolat (le foie et les reins adorent le chaud)
  • relaxer tous nos muscles
  • lâcher prise

 

Bien calé tranquillement dans notre bain, il va se mettre en route un brassage de nos masses liquidiennes. Les flux circulatoires sont alors multipliés, un peu comme sur l’autoroute A7 au mois d’aout.

Ce flux va permettre au drainage de s’accélérer vers le foie, les reins, la rate, les glandes endocrines. La sudation qu’elle procure purifie la peau et peut parfois générer une petite

« fièvre artificielle » qui permet de lutter contre les virus et les microbes tout en stimulant nos défenses immunitaires.

Pour pas qu’on soit comme un homard qu’on ébouillante, il est préférable d’y aller progressivement.

En fin d’après midi ou le soir, fais couler ton bain et prépare le pour qu’il soit à une température d’environ 30-35°C. Installe toi dans la baignoire, détends toi et fais monter la température petit à petit jusqu’à atteindre 39° à 42°C. Reste dans ce bain chaud bouillant pendant 10 à 20 minutes max, tout en restant bien à l’écoute de ton corps.

Tu sentiras ta peau se couvrir de perles d’eau, tes muscles se décontracter, ton cœur s’accélérer et ton esprit s’apaiser.

Lorsque ton front est trempé de sueur, il est temps de sortir tranquillement et lentement du bain. Après t’être bien séché, enveloppe toi d’une serviette chaude, d’un peignoir, ou d’un plaid, allonge toi et relaxe toi.

Comme ta température intérieure aura augmentée, tu vas surement continuer de transpirer et c’est bien, tu vas continuer d’éliminer les toxines en circulation.

Cette technique du bain « caliente » est une vraie source de bien être et peut être pratiqué 1 à 2 fois par semaine surtout quand il fait froid.

Les frileux, les stressés, les nerveux, ceux qui ont mal aux os, les contractés, ce bain va faire votre bonheur.

ATTENTION !!

Le bain chaud progressif est salutaire mais il n’est pas conseillé aux personnes cardiaques, faibles ou asthéniques, à celles qui ont un traitement médicamenteux lourds, aux personnes souffrant de sérieux problèmes circulatoires (hémorroïdes, oedèmes, varices).

Les femmes enceintes ne doivent pas dépasser 38°C.

« Ah ! c’qu’on est bien quand on est dans son bain

On fait des grosses bulles, on joue au sous-marin

Ah ! c’qu’on est bien quand on est dans son bain »

Prends ta santé en main.

 

Noémie Vega

COMME MAMIE : Sirop pour la toux maison

COMME MAMIE : Sirop pour la toux maison

Pour ça il te faut, un beau RADIS NOIR et du SUCRE ROUX DE CANNE – du vrai sucre genre rapadura ou mascavo, pas du décoloré, tout trafiqué genre vieilles cannoises refaites.

Si tu trouves pas de vrai sucre, tu peux aussi prendre du miel.

– Après avoir bien lavé le radis noir, coupe le en rondelles fines sans enlever la peau.
– Dans un ramequin, ou une assiette creuse ou ce que tu as dans ta cuisine, dépose une couche de rondelles puis saupoudre la bien de sucre jusqu’à ce qu’elle soit recouverte.

Puis une autre couche de radis noir, puis du sucre.
Répète ça jusqu’à remplir ton récipient.
La dernière couche de radis doit être bien recouverte de sucre.

Une fois ton petit mille feuilles prêt, couvre le bien, réserve le pendant environ 12h et laisse faire la nature.

Quand tu le découvriras, tu trouveras un sirop sombre et parfumé.
Récupère le et mets le dans une petite bouteille, un pot, un bol, un bocal enfin bref mets le quelque part.

Le sirop se conserve au frais quelques jours (environ 8 jours)

Le sirop de radis noir est expectorant, il est efficace sur les toux grasses. Ses vertus anti-bactériennes (dues à sa richesse en dérivés soufrés) agiront sur les maux de gorge.

Tu peux prendre 2 à 4 cuillerées à soupe par jour
Pour les enfants :
– de 3 – 5 ans, 1 c-à-s
– de 6 – 9 ans, 2 c-à-s
– de 10 – 12 ans, 3 c-à-s

Prends ta santé en main

Bisous

Noémie Vega

L’ami du petit déjeuner, ce n’est pas celui d’la télé

L’ami du petit déjeuner, ce n’est pas celui d’la télé

S’il existait l’Oscar du pire petit déjeuner, la France serait en bonne place pour le gagner.

Depuis petit, on nous répète que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.
Oui mais…
Quelqu’un qui part empiler des briques pour faire un mur et creuser une piscine n’aura pas les mêmes besoins que celui qui reste assis sur sa chaise devant un écran toute la journée.

Aujourd’hui notre p’tit déj est déséquilibré et ressemble à une pub télé.

Le petit déjeuner idéal : une tartine de pain avec beurre et/ou confiture, un grand verre de jus d’orange, des céréales, du lait, un yaourt, un croissant, pain au chocolat, un café : FAUX !

QU’EST CE QU’ON A LÀ ? SURTOUT DU SUCRE, DU SUCRE, DU SUCRE.

Le pain blanc, fait avec de la farine blanche raffinée, qui est loin d’être délicate, contient 85% de glucides et beaucoup de gluten. Ces farines sont les plus pauvres du marché car elles ont perdu la quasi totalité de leurs minéraux. On parle alors de « calories vides », c’est à dire que vous allez ingurgiter un aliment et faire travailler votre tube digestif pour pratiquement rien comme bénéfice. C’est un peu comme si vous bossiez 16h par jour pour moins que le smic.
Comme il n’y a pas encore de syndicat du système digestif, bah il ne fera pas grève lui, contrairement à nous.

Un bol de lait de vache représente entre 6 et 8 morceaux de sucre.
Ah ouais quand même !
On ne va pas parler ici des hormones de croissance, de la caséine qu’on a du mal à digérer, du calcium qu’on assimile qu’à environ 30% et du fait qu’aujourd’hui le lait que l’on trouve au supermarché n’a vraiment, mais alors vraiment rien à voir avec celui qui sort du pis de la vache.

Les céréales qu’on plonge dans le lait ont en commun d’être elles aussi bourrées de sucre, 60 à plus de 80 % de glucides pour une teneur en fibres médiocre et très variable.
Donc là encore, quand « le tigre est en toi », c’est que t’es vénère parce qu’en pleine hypoglycémie.

Le jus d’orange, en plus d’être très acidifiant (et refroidissant en hiver) est une vague de sucre qui va aller direct dans le sang. Les fruits oui mais à croquer.

La confiture est composée à plus de 60 % de sucre blanc et régalera entre autres, cette petite et vilaine bactérie qui forme les caries.

On est donc ici face à un tsunami de sucre que notre pancréas va devoir combattre avec une armada d’insuline.
Ce pic d’insuline va entrainer une crise d’hypoglycémie dans la matinée.
Ce que l’on est donc sûr d’avoir avec un repas pareil, ce n’est pas de l’énergie mais ce bon vieux coup de pompe vers 11h du mat.
Cette hypoglycémie qui est appelée « hypoglycémie réactionnelle », provoque une baisse d’énergie, d’attention, de concentration, de l’excitabilité chez les enfants ou encore des maux de tête.

ALORS QUE DOIT-ON MANGER LE MATIN ?

Déjà on va commencer notre journée par un grand verre d’eau, car « l’eau, l’air, la vie »

Au pain blanc, on va préférer une bonne miche de pain complet et au levain naturel car il contient les fibres et les minéraux nécessaires à sa bonne assimilation. Privilégier le pain fait avec de la farine bio pour éviter au max les pesticides.

Vous pouvez y mettre un peu de miel, même un bon beurre fermier ou à la marocaine vous le plonger dans une bonne huile d’olive.

Des fruits frais et de saison que l’on va croquer, mastiquer, et savoureux.
Des oléagineux : amandes, noix, noisettes, etc …

Certains aiment le salé au petit déjeuner ; faites vous un œuf à la coque ou même au plat.
L’œuf fait partie des « supers aliments » car il contient à lui seul les 8 acides aminés essentiels. Mais pour qu’il nous apporte tous ses bienfaits, le jaune doit rester coulant.

Pour ceux qui ont faim et qui ont besoin d’être calé voici une recette dans laquelle on retrouve les vitamines, les bons glucides, les acides gras insaturés, les fibres tous ce qu’il nous faut pour faire le plein d’énergie.

LE MIAM AUX FRUITS
Selon la méthode France Guillain

• 1/2 banane écrasée à la fourchette jusqu’à la rendre liquide et légèrement brune
• 2 cuillères à soupe d’huile de colza bio. On émulsionne l’huile dans la banane, on ne doit plus voir l’huile.
• 1 cuillère à soupe rase de graines de lin ou de sésame broyées finement.
• 1 cuillère à soupe d’un mélange de 3 oléagineux broyés (noix, noisette, graines de tournesol, pépin de courge, etc. au choix)
• 2 cuillères à café de jus de citron frais
• Plusieurs fruits ou morceaux de fruits différents : pomme, poire, kiwi, papaye, mangue, litchi, longane, ramboutan, ananas, fraise, framboise, fruit de la passion, fruit du dragon, groseille, prune, mirabelle, pêche, abricot, mûre, airelle, corossol, pomme cannelle, etc … selon la saison et le lieu.

Essayez le plus possible de prendre des fruits bio.
Sinon mettez les tremper la veille avant de vous coucher pour retirer le plus de pesticides possible.

Une infusion, sera parfaite pour accompagner tout ça mais pour les accros à la caféine et la théine faites vous plaisir sans en abuser ;).
Vous pouvez aussi remplacer le lait par des « laits végétaux » (amandes, noisettes, riz, etc…)

Une chose importante aussi, à force qu’on nous rabâche depuis la maternelle que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, on en oublie même de se poser la question « est ce que j’ai faim le matin ? »
On nous bassine tellement, que l’on n’est même plus à l’écoute de notre corps et de ses sensations.
Pour ceux qui n’ont pas faim le matin (adultes et enfants compris), et bien ne mangez rien. Un verre d’eau, une infu et hop c’est parti.
Si vous vous forcez à manger sans avoir faim, vous allez mal digérer et votre petit déjeuner va vous rester sur l’estomac.
Prenez avec vous des fruits secs ou frais pour combler le petit creux de la matinée.

N’OUBLIEZ PAS DANS TOUT ÇA, L’ESSENTIEL C’EST DE SE LEVER DE BONHEUR ☺

Noémie Vega